Archives par mot-clé : épinglé

Motion de la SFDES contre la réforme de la formation des enseignant.e.s

Les « écoles normales du XXIe siècle » souhaitées par le gouvernement vont transformer en profondeur la formation initiale et le recrutement des professeurs. Les récentes précisions officielles, par la prise de parole présidentielle, révèlent l’ampleur des changements à venir, notamment pour la formation des professeur.e.s du second degré. 

Si l’on ne peut que se féliciter que soit mis un terme à la réforme de 2019 portée par Jean-Michel Blanquer, très contestée et qui n’a fait qu’accentuer la crise du recrutement des professeurs, la SFDES souhaite exprimer de vives inquiétudes quant aux mesures qui se profilent.

Sur le plan formel, le caractère flou et partiel, mas aussi les lenteurs des annonces, qui rendent une mise en œuvre sereine tout à fait impossible, et qui compromettent les chances-mêmes d’une formation de qualité, sont un inconvénient majeur, déjà dénoncé par la plupart des doyens et des présidents des universités.

En outre, la SFDES, en tant que société savante impliquée dans les programmes des concours et dans la promotion de la langue, de la littérature, des arts et de la culture de la Renaissance, s’inquiète du recul annoncé du concours au niveau L3, qui signifie une réduction de la part disciplinaire offerte aux étudiants avant leur mise en situation devant des élèves. Le concours était situé depuis plus de trente ans à bac +4 et, depuis 2021, en fin de M2 (bac +5). Cette durée des études était en cohérence avec le sens de la mission des formations universitaires préparant le concours du Capes à l’université, définies comme permettant aux étudiant.e.s de « maîtriser les savoirs pour pouvoir enseigner ». En retranchant les deux années de Master, on retire deux ans d’apprentissage de la langue et de la littérature aux futur.e.s professeur.e.s des collèges et lycées avant l’obtention de leur concours : comment, alors, prétendre assurer qu’ils.elles « maîtriseront les savoirs pour pouvoir enseigner » ? Sera-t-il possible d’enseigner sans ces savoirs ? La SFDES en doute, et voit dans ces dispositions, une régression des plus alarmantes, confirmée par les futures épreuves et futurs programmes tels qu’ils circulent actuellement (voir notamment le passage de 6 œuvres à 3 pour l’épreuve de dissertation).

Sur le fond, donc, comme sur la forme, la SFDES dénonce fermement les termes du projet actuel de réforme du Capes. Elle se joint aux associations universitaires d’autres disciplines qui ont déjà qualifié cette réforme de « brutale et méprisante », tant par ses méthodes que par son contenu.

Pour toutes ces raisons, la SFDES appelle à ce que cette réforme soit reportée afin que le temps soit laissé à la concertation et à l’écoute des instances représentatives.

Elle signale également aux adhérents qui souhaiteraient s’y associer la pétition « S’opposer à la réforme de la formation et du recrutement des enseignants du second degré » (lien).

Motion votée par le CA de la SFDES, le 20 mai 2024.

Revue Seizième siècle, printemps 2023

Seizième siècle (22), printemps 2023

Varia

Sous la direction scientifique de Anne RÉACH-NGÔ et d’Anne ROLET

 

SOMMAIRE

Jean-Charles Monferran « J’ai un dictionnaire tout à part moy » : réflexions sur l’exégèse vernaculaire à la Renaissance de l’Épître aux Pisons (v. 46-72)

Marine Parra et Anne Réach-Ngô Rhétorique métaphorique des Thresors et Jardins de la Renaissance : une même stratégie éditoriale d’intitulation ?

Anna De Rosa Traduire l’Emblematum liber d’André Alciat sous le signe de Bembo : l’exemple des Diverse imprese de Giovanni Marquale

Marie-Claire Thomine Les singes de Noël du Fail

Zoé Weil Le rôle poétique de la vieille femme chez Ronsard et Du Bellay, de la catharsis amoureuse au miroir déformant

Antoine Lauer Les usages mémoriels de la guerre de Cent Ans au temps des guerres de Religion

Lorenzo Comensoli Antonini L’entente catholique ou la redéfinition de l’ennemi à la fin des guerres de Religion

Christine Bénévent Les références de Foucault dans le chapitre «Stultifera navis ». Mirages et miracles des sources

Étienne Wolff Une fausse citation d’Érasme chez Céline

Jorge Morales Chronique musicale

Agrégations de lettres 2022-2023, 10 juin 2022

Agrégations de lettres 2022-2023

Le C.A. et la Présidente de la Société Française d’Etude du Seizième Siècle ont le plaisir de vous convier à sa réunion de juin consacrée cette année à :

l’Histoire d’un voyage fait en la terre de Bresil de Jean de Léry


 

à l’Ecole Nationale des Chartes,
65 Rue de Richelieu, 75002 Paris,
salle Delisle (rez-de-chaussée)
 
Vendredi 10 juin à 15 h 30
 Grégoire HOLTZ (Université Versailles Saint-Quentin) présentera  la bibliographie.
Cette présentation sera suivie par une conférence de Frank LESTRINGANT sur l’ouvrage de Jean de Léry. 
 
Nous profiterons de cette réunion pour établir la liste des titres qui sera proposée à la Commission de choix des programmes pour les agrégations de Lettres 2023-2024.
Si vous souhaitez faire des propositions d’ici là, merci d’écrire à Adeline Desbois-Ientile (adeline.desbois@gmail.com) et Jean-Charles Monferran (jcharles.monferran@free.fr)
Un pot amical suivra cette rencontre.

Revue Seizième Siècle, 20-printemps 2022

Le dernier numéro de la revue Seizième Siècle a paru.

SOMMAIRE

Varia

Sous la direction scientifique d’Anne Réach-Ngô et d’Anne Rolet.

 

Ellen Delvallée              Les rondeaux de Jean Picart

Laura Doulet                  De la rencontre de François et Henry au port         d’Ictium. L’entrevue de Boulogne (1532) sous la plume de Salmon Macrin

Philippe Hamon              Les provinces et la Provence : mobiliser les paysans pour la guerre sous François Ier

Sara Miglietti                 Jean Bodin : une pensée en mouvement. Étude des variantes entre les deux rédactions de la Méthodus (1566, 1572)

Véronique Montagne    Sur la déconstruction éthique du « Politique » à la fin de la Renaissance (1588-1590)

Jorge Morales                 Chronique musicale

 

Voir le site de l’éditeur, la Librairie Droz.

L’Antéchrist au XVIe siècle

L’Antéchrist au XVIe siècle

Seizième siècle (19), automne 2021

Sous la direction scientifique de Sylviane BOKDAM, Véronique FERRER

Sommaire  : S. BOKDAM, « Quelques remarques d’introduction sur l’Antéchrist au xvie siècle » ; G. L. POTETSTÀ, « Eschatologie en fresque. L’Antichrist selon Luca Signorelli » ; T. VIGLIANO « “La première bête est déjà venue” : Lefèvre d’Étaples commentateur de 2 Th 2 » ; P.-V. DESARBRES, « Postel et les quatre Antéchrists : “La destruction du fauls Empire romain…” et le Thresor des propheties » ; O. MILLET, « L’Antichrist dans la Christianismi restitutio de Michel Servet » ; C. POSTH, « Entre tradition et transformation : l’Antéchrist dans le théâtre catholique du xvie siècle » ; A. BOUREAU, « Les labeurs ambitieux d’un polémiste : Florimond de Raemond et l’Antéchrist » ; J.-R. ARMOGATHE, « Une géographie de l’anti-monde : le De Antichristo de Thomas Malvenda » ; M. CLOSSON, « L’Antéchrist révélé par les diables » ; M.-M. FRAGONARD, « Une si sainte famille : l’Antéchrist selon Marie de Sains » ; C. BOURGEOIS, « L’Antéchrist à la lettre : histoire et anagogie dans le Théâtre de l’Antéchrist de Nicolas Vignier » ; T. VICTORIA, « Muse théologienne et Muse de la tragédie : l’Antéchrist dans Le Grand Tombeau du monde de Jude Serclier ».

Lien vers le site de l’éditeur, Librairie Droz.

 

Motion de la SFDES

La S.F.D.E.S s’alarme des mesures consécutives à l’adoption de la Loi de Programmation de la Recherche, notamment de la suppression de la qualification par le Conseil National des Universités aux fonctions de professeur pour les maîtres de conférences HDR déjà en poste. Elle appelle en outre les collègues à ne pas prendre part à l’expérimentation de la dispense de qualification pour le recrutement des maîtres de conférences.

Elle dénonce une attaque contre le statut national des enseignants-chercheurs, soutient l’appel de la Commission Permanente du CNU demandant à la communauté universitaire de ne plus siéger dans les comités HCERES, et attend du Ministère qu’il entame rapidement des négociations sincères avec la CP-CNU.

Motion votée par le CA de la SFDES, le 12 mars 2021