Musique et société dans les provinces de l’Ouest (Aunis, Saintonge, Poitou, Guyenne) au cours des Guerres de religion 1562-1629

Musique et société dans les provinces de l’Ouest (Aunis, Saintonge, Poitou, Guyenne) au cours des Guerres de religion (1562-1629)

Colloque organisé par Julien Goeury, Isabelle His et Didier Poton.

Dans le domaine des études musicologiques, la prééminence des règnes de François Ier et d’Henri II d’une part, et de Louis XIV d’autre part, a mis dans l’ombre une longue période, moins étudiée en raison de sa fragmentation et de son hétérogénéité.

Afin de mieux cerner cette période « décentrée », permettant de faire (ou pas) le lien entre musique renaissante et musique baroque, on s’intéressera particulièrement aux provinces de l’Ouest (Aunis, Saintonge, Poitou, Guyenne).

Mettant à profit les ressources des institutions locales associées, on tiendra compte des Guerres de Religion dans leur plus grande extension (1562-1629), puisque celles-ci ont particulièrement touché ces provinces (Poitiers, La Rochelle, Niort, Angoulême, Bordeaux) et qu’elles constituent un arrière-plan historique impossible à ignorer lorsqu’on s’intéresse à la place que prend dans ll’espace social la musique, la poésie ou la danse. Sans rejouer une opposition confessionnelle bloc contre bloc, on se penchera plutôt sur une certaine cohabitation religieuse qui a pu prendre forme sous le règne d’Henri IV (dont l’itinéraire dans la région peut être retracé), afin de comprendre comment, en période de guerre comme en période de paix, ces provinces ont continué de « faire » de la musique, d’imprimer des vers ou des partitions, quelles que soient les circonstances. Le colloque abordera cette riche et passionnante période de mutation dans une perspective résolument interdisciplinaire, associant aux études musicologiques l’histoire et les études littéraires.

MERCREDI 12 FÉVRIER

14h30 : Th. Sauzeau (Univ. de Poitiers) -Un itinéraire musical d’Henri IV dans le Centre-Ouest ?

15h : L. Guillo (Centre de musique baroque,Versailles) – Géographie des sources musicales durant les Guerres de Religion : foyers, vestiges et imprimeurs en Saintonge et Aquitaine

15h30 : M. Hoareau (médiathèque de La Rochelle) – La musique mise en page : : esthétique typographique de Pierre et Jérôme Haultin (1571-1600)

16h15 : Pause

16h45 : K. Tarte (Wake Forest University) – Quelle musique pour « La puce de Madame des-Roches » ?

17h15 : B. van Wymeersch (Univ. catholique de Louvain) – Gabriel de La Charlonye, amateur,mélomane, savant et ami des plus grands

17h45 : J. Duron (Centre de Musique Baroque de Versailles) – Musiques et poésies de la Contre-réforme dans les provinces de l’Ouest

18h45 : Présentation du concert

19h30 : Concert de l’Ensemble Faenza, direction Marco Horvat.

Concert inclus dans la saison de l’abbaye (tarifs de 1 à 17 €)

JEUDI 13 FÉVRIER

9h30 : K. Hemery (Univ. de Picardie) – La musique dans les « OEuvres poétiques » d’André de Rivaudeau (Poitiers, 1566)

10h : J. Goeury (Univ. de Picardie) – « Le luth que j’accordais avec mes chansonnettes » : présence d’Agrippa d’Aubigné dans les recueils de musique notée (1579-1586)

10h30 : A.-G. Leterrier-Gagliano (Univ. Paris-Sorbonne) – « Et si je veux tenter [de] jouer quelques fois… » : Pierre de Brach ou les doutes d’un chantre du temps des guerres de Religion

11h15 : Pause

11h45 : I. His (Univ. de Poitiers) – Chanter Ovide à Niort ? Autour de l’Histoire des poètes compris au grand Olympe et en suivant la métamorphose d’Ovide […] de Christophe Deffrancs (Niort, Thomas Portau, 1595)

12h15 : M. Latour (Tufts University) – Ordonner le désordre : l’harmonie stoïcienne dans le cercle d’Henri IV

13h : Pause

14h30 : C. Pédelaborde (Univ. Bordeaux Montaigne) – Reflets du Bransles des Cieux ou Simulacre de l’Harmonie terrestre : musique et danse au temps des premiers Bourbons, des pratiques controversées

15h : D. Poton (Univ. de La Rochelle) – Retour sur une controverse entre protestants et catholiques à La Rochelle : Sermon contre les danses de Philippe Vincent (1634-1646)

15h30 : Ph. Chareyre (Univ. de Pau et des Pays de l’Adour) – « Maudite musique, instruments profanes qui nous font offenser Dieu ». Une plaidoirie contre un maître baladin à Nîmes en 1605

16h : Conclusions