Miroirs de Charles IX. Images, imaginaires, symbolique.

Miroirs de Charles IX. Images, imaginaires, symbolique, sous la direction de Luisa Capodieci, Estelle Leutrat, Rebecca Zorach, Genève, Droz, Travaux d’Humanisme et Renaissance n° DLXXXIV, 2018, 284 p., 73 ill. n/b.

Le volume réunit les actes d’un colloque international organisé en 2011 par l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne et l’Université Rennes 2 en collaboration avec l’Université de Chicago et le Centre Allemand d’Histoire de l’Art de Paris. Dans une démarche qui s’inspire de celle d’Anne-Marie Lecoq, dans son François Ier imaginaire. Symbolique et politique à l’aube de la Renaissance française (Paris, Macula, 1987), l’ouvrage s’intéresse à une figure de souverain qui n’avait pas bénéficié jusqu’alors d’une telle approche pluridisciplinaire ; sont interrogées ici les images – littéraires et artistiques – que les contemporains de Charles IX, partisans ou ennemis, membres ou non du cercle intime, ont façonnées de lui (bien éloignées de celles qu’ont construites les siècles suivants, forgeant un imaginaire collectif que les lecteurs d’aujourd’hui ont souvent à l’esprit). Dix-huit auteurs (littéraires, historiens, historiens d’art, musicologues) étudient les multiples représentations, réelles, symboliques, allégoriques, imaginaires du jeune roi (il meurt en 1574, à l’âge de 24 ans), qui se sont développées pendant son règne, images dont certaines seulement sont contrôlées et officielles, fabriquant sa gloire. Cette rencontre entre les arts (poésie, écrits polémiques, peinture, dessin, architecture, musique, médailles, estampes) fait la richesse d’un volume qui renouvelle et approfondit la figure de Charles IX, dont l’image royale est un « miroir magique aux multiples visages ».

Luisa Capodieci, Estelle Leutrat, « Introduction. Charles IX dans le prisme royal » ; Henri Zerner, « Métamorphoses d’un enfant roi » ; Bruno Petey-Girard, « Le roi de France et les Lettres : quels modèles pour Charles IX », Gaylord Brouhot, « Corps paré et parure du pouvoir dans un portrait de Charles IX avec la famille royale » ; Jean-Eudes Girot, « L’ »autheur » et l’escrivain » : Charles IX dans l’oeuvre de Ronsard » ; Valérie Auclair, « Mises à jour et obsolescence d’un programme iconographique. Charles IX ultime destinataire de l’Histoire françoyse de nostre temps de Nicolas Houel » ; Nicole Bensoussan, « Les médailles officielles au temps de Charles IX » ; Yves Pauwels, « L’architecture et ses représentations : miroirs de Charles IX ? » ; Hugues Daussy, « De Josias à Hérode : l’image de Charles IX dans la littérature réformée » ; John Nassichuk, « L’Image de Charles IX dans l’oeuvre d’Arnaud Sorbin de Saincte-Foy » ; Ariane Boltanski, « Charles IX ou le glaive contre l’hérésie. Les représentations du militantisme catholique à la fin des années 1560 et au début des années 1570 » ; Vanessa Selbach, « Le Pourtrait des enfans jumeaux envoyés au Roy. Prodiges de la nature et luttes confessionnelles au moment de la Paix de Saint-Germain (1570) » ; Jean Vignes, « Images de Charles IX dans la poésie de Jean-Antoine de Baïf (1532-1589) » ; Isabelle His, « Charles IX et la musique » ; Patrica Zalamea, « Charles IX et la tradition cynégétique dans les livres de vénerie et leurs paratextes » ; Sigrid Ruby, « Charles IX : un chasseur d’amour ? » ; Rebecca Zorach, « Conclusion. Au-delà des deux corps du roi ».

Marie-Claire Thomine.