Daniel MAIRA, Renaissance romantique. Mises en fiction du XVIe siècle (1814-1848)

Daniel MAIRA, Renaissance romantique. Mises en fiction du xvie siècle (1814-1848),Genève, Droz, coll. « Histoire des idées et critiquelittéraire », n° 492, 2018, 648 p., 49 €.

 Bien avant la publication du tome VII de l’Histoire de France deMichelet consacré à la Renaissance (1855) puis de Die Kultur derRenaissance in Italien de Jacob Burckhardt (1860), le xixe siècle s’est passionnépour la Renaissance française et l’a mise en fiction. Sous la Restauration etla Monarchie de Juillet, écrivains et historiens fabriquent une Renaissance imaginaire,reflétant leurs valeurs et leurs idéaux. À travers un imposant corpuscomprenant des pièces de théâtre, des textes narratifs, des poèmes, des opéraset des drames lyriques, mais aussi des essais historiques issus de toutes lessensibilités politiques, Daniel Maira propose une vision globale de cette« Renaissance romantique ». La première partie de l’ouvrage (« Lafabrique romantique des temps modernes ») s’intéresse aux différentespériodisations de la Renaissance et à leurs mises en intrigue. La deuxièmepartie (« Légitimer le pouvoir : instrumentalisations idéologiquesdes guerres de religion ») aborde la légende du « bon Henri » etla mise en fiction des guerres de religion. La troisième partie (« Desrévoltes et des libertés ») s’attache à l’image d’une Renaissance transgressive et révolutionnaire.