Le poids du plomb. Une étude de la tradition textuelle de la Résurrection d’A. Gréban

Titre de la thèse : « Le poids du plomb. Une étude matérielle, philologique et linguistique de la tradition textuelle de la Résurrection d’Arnoul Gréban »

Chiara Tavella (cotutelle de thèse Université Sorbonne Nouvelle – Università degli studi di Torino)

La soutenance aura lieu le samedi 9 décembre 2023 à 9h30 à l’Université de Turin (Sala lauree ex Facoltà di Lettere, Palazzo Nuovo – Via Sant’Ottavio 20, 10124 Torino, Italie) ; il sera possible d’y assister à distance en se connectant au lien suivant : unito.webex.com/meet/paola.cifarelli.

Le jury sera composé de :

Mme Adeline DEBOIS-IENTILE – Maîtresse de conférences, Sorbonne Université
Mme Barbara FERRARI – Professoressa associata, Università degli Studi di Milano
Mme Anne SCHOYSMAN – Professoressa ordinaria, Università degli Studi di Siena
M. Andrea VALENTINI – Professeur des Universités, Université Sorbonne Nouvelle
Mme Paola CIFARELLI – Professoressa ordinaria, Università degli Studi di Torino (directrice de recherche)
Mme Gabriella PARUSSA – Professeure des Universités, Sorbonne Université (directrice de recherche)

Résumé de la thèse :
Ce travail vise à étudier la tradition textuelle de la quatrième journée de la Passion d’Arnoul Gréban, texte de théâtre composé vers 1450 et imprimé jusqu’en 1550 environ. Les quatre manuscrits et les quatorze éditions anciennes qui nous transmettent la Résurrection font l’objet d’une recherche interdisciplinaire en trois parties. Le premier chapitre est consacré à la comparaison matérielle des différents exemplaires répertoriés ; la tradition imprimée de ce texte est réévaluée en suivant une approche hybride basée sur les acquis de la bibliographie matérielle et de la philologie. Le deuxième chapitre prend en compte le passage du manuscrit à l’imprimé pour évaluer le rôle joué par les imprimeurs dans l’adaptation du texte de Gréban à un public élargi. Dans le troisième chapitre, la varia lectio de la Résurrection devient la base pour une analyse linguistique sur le passage du moyen français au français préclassique ; l’étude qualitative des variantes philologiques est corroborée par les données disponibles dans les corpus numériques ainsi que par les outils de lexicographie modernes et anciens.

Mots clés : théâtre médiéval ; bibliographie matérielle ; pratiques éditoriales ; philologie ; périodisation linguistique ; moyen français ; français préclassique



Citer ce billet
Estelle Leutrat (2023, 2 décembre). Le poids du plomb. Une étude de la tradition textuelle de la Résurrection d’A. Gréban. SFDES. Consulté le 29 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/u1kt