Le métier de peintre en Europe au XVIe siècle

Le métier de peintre en Europe au XVIe siècle, sous la direction de Michel Hochmann, Guy-Michel Leproux et Audrey Nassieu Maupas, Paris, 2023, 773 pages, ill. en couleurs, ISBN : 978-2-490448-12-8.

Le projet « Pictor » a réuni pendant cinq ans des historiens de l’art français, italiens, espagnols, suisses et belges qui s’étaient fixé comme objectif commun d’examiner, dans une approche comparatiste, les conditions d’exercice du métier de peintre au XVIe siècle dans les grands centres artistiques européens, en liaison avec l’étude de la mobilité des artistes. Leurs recherches et la confrontation de leurs résultats à l’occasion de plusieurs journées d’études et colloques leur ont permis d’apporter des éclairages nouveaux sur de l’art de la Renaissance, à une époque où le travail était encore largement réglementé.

Ce volume est la synthèse de leurs travaux, qui ont été regroupés sous quatre grands thèmes : la population des peintres dans les grands centres artistiques européens, la réglementation du métier et ses conséquences sur la production, la formation des peintres et la question des savoirs, des méthodes et des techniques.

Consulter la table des matières ici.

Pour commander l’ouvrage, s’adresser à : karolina.kaderka@ephe.psl.eu



Citer ce billet
Estelle Leutrat (2023, 28 juillet). Le métier de peintre en Europe au XVIe siècle. SFDES. Consulté le 23 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/u1jz