« Bon pays de France » Enjeu national et joutes poétiques sous le règne de François Ier

Nina Mueggler, « Bon pays de France ». Enjeu national et joutes poétiques sous le règne de François Ier, Genève, Droz, coll. Cahiers d’Humanisme et Renaissance, n° 190, 2023.

Le règne de François Ier, poète et musagète, marque une étape cruciale dans la constitution de la nation française. Autour de lui, se déploie une vive sociabilité qui agit comme véritable moteur de la création, dont témoigne une prolifération de concours et de querelles poétiques. L’hypothèse qui fonde le centre de cette enquête est que ces joutes, tantôt ludiques, tantôt virulentes, s’inscrivent au cœur de la définition de la nation et qu’elles contribuent à en dessiner les contours. L’enjeu national permet d’explorer la façon dont les acteurs du livre, de l’auteur au libraire, négocient les différentes composantes de cette France inchoative – roi, institutions, langues, religion, géographie, origines, hiérarchie sociale – pour en imposer leurs propres définitions. L’articulation des trajectoires individuelles et collectives révèle de complexes stratégies socio-poétiques qui font émerger des valeurs nationales (telles que la grâce, la fidélité, l’unité ou la liberté) dans cette France en pleine mutation.

Voir le sommaire sur le site de l’éditeur.



Citer ce billet
Sandra Provini (2023, 5 avril). « Bon pays de France » Enjeu national et joutes poétiques sous le règne de François Ier. SFDES. Consulté le 23 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/u1j9