L’humanisme juridique

L’humanisme juridique

Aspects d’un phénomène intellectuel européen

 

Directeurs d’ouvrage: Prévost (Xavier), Sanchi (Luigi-Alberto)

 

Les spécialistes que réunit ce volume illustrent des aspects essentiels de la naissance et du développement de l’humanisme juridique. Ce courant européen où la philologie s’allie à l’histoire a été particulièrement vital et fécond dans la France de la Renaissance.

TABLE DES MATIÈRES

Bruno Méniel, Xavier Prévost et Luigi-Alberto Sanchi
Introduction     7

† Jean-Louis Ferrary
Ouverture. Les collections de textes juridiques
antérieurs au corpus de Justinien, de Sichard
à Schulting (xvie-xviiie siècles)    15

 

PREMIÈRE PARTIE
LES INITIATEURS ITALIENS

Diego Quaglioni
L’Epistola contra Bartolum de Laurent Valla (1433), fondation de l’humanisme juridique ?    47

Dario Mantovani
L’éloge des juristes romains dans le prologue du livre III des Elegantiae de Laurent Valla    67

Xavier Prévost
L’Encomium historiae (1517) d’André Alciat.
De l’éloge de l’histoire à l’étude historique du droit   141

Annalisa Belloni
De l’interprétation des épigraphes milanaises anciennesà la reconstitution des bureaux municipaux à Milan à l’époque romaine   159

DEUXIÈME PARTIE
LA RENAISSANCE JURIDIQUE FRANÇAISE

Géraldine Cazals
Avignon, mos Italicus, mos Gallicus ou mos Tholosanus ?Un lieu majeur du développement et de la diffusion de l’humanisme juridique (premier tiers du xvie siècle) ?   181

Luigi-Alberto Sanchi
À l’origine du Mos Gallicus. Les Annotations aux Pandectes de Guillaume Budé   213

Giovanni Rossi
Un manifeste de l’humanisme juridique naissant. L’épître Studiosis (1524) en préface du De legibus connubialibus et iure maritali d’André Tiraqueau   227

Bruno Méniel
L’humanisme juridique est-il un humanisme ? Le cas du Catalogus gloriae mundi de Barthélemy de Chasseneuz   257

Raffaele Ruggiero
François Baudouin, la « iurisprudentia muciana » et l’édit provincial de Cicéron   275

Stéphan Geonget
Prolégomènes à l’édition critique de l’Antitribonian de François Hotman   295 Marco Penzi Le schisme des parlements « royalistes » en 1591. Théorie et application des thèses gallicanes   317

TROISIÈME PARTIE
REGARDS SUR L’EUROPE

Mathias Schmoeckel
L’Humanisme juridique en Allemagne. Depuis la Réforme jusqu’à l’« Usus modernus Pandectarum »   343

Gaëlle Demelemestre
L’humanisme rationaliste de Diego de Covarrubias   363

Bibliographie sélective
Choix de références citées dans l’ouvrage   393
Index des noms   407
Résumés des contributions   421

Informations sur le site de l’éditeur: Classiques Garnier.