Musique et lexique à la Renaissance

Musique et lexique à la Renaissance

Une approche de la musique ancienne par ses mots

 

 

Directrices d’ouvrage :

Diego Pacheco (Cristina), García Pérez (Amaya S.)

Table des matières.

Informations sur le site de l’éditeur, Classiques-Garnier.

 

Extrait de la préface (Yann Greub) :

Il est un champ de la connaissance qui reste, bizarrement, relativement inexploré, ou qui du moins na pas été jusquici exploré assez systématiquement. Du point de vue de la linguistique historique, lhistoire de la langue de la musique est mal décrite, par suite dun manque de dépouillement des sources spécialisées et par un manque dattention aux changements sémantiques dans la terminologie musicale. La musicologie, quant à elle, et les contributions de ce volume le montrent abondamment, a souvent eu tendance à accorder plus dimportance, parmi les sources écrites, aux partitions quaux discours sur la musique, et dans lanalyse de ces discours à négliger létape que représente le recensement du lexique utilisé et létablissement précis du sens des termes techniques dans les textes anciens.

À lintersection de ces deux approches il reste donc un espace mal connu, parce quaux uns manquait la maîtrise des méthodes de la description lexicale, et aux autres la compréhension exacte des textes.

Mais ces manques sont en voie dêtre comblés, et ont commencé à lêtre en particulier par les contributeurs au présent ouvrage. Celui-ci témoigne en effet de lintérêt que peut susciter aujourdhui létude historique du lexique de la musique en espagnol (surtout), en français et en portugais. Cet intérêt est évidemment lié, comme le lecteur le verra, au programme de recherche Lexique musical de la Renaissance (LMR), initié par Louis Jambou et dirigé aujourdhui par Cristina Diego Pacheco : il est à la fois le point de départ et loccasion de recherches, loutil qui permet de les mener et le réceptacle de leurs résultats.