Pierre de L’Estoile, homme de cabinet, homme de réseaux. 25-26 novembre 2021

Pierre de L’Estoile,

homme de cabinet, homme de réseaux

 

 

Colloque international organisé par
Nancy Oddo et Gilbert Schrenck.

 

25 – 26 novembre 2021, université Sorbonne-Nouvelle

 

Pierre de L’Estoile (1546-1611), parlementaire parisien, érudit de vaste culture et fort curieux de son temps, est connu pour ses Mémoires-Journaux rédigés du 30 mai 1574 au 27 septembre 1611, veille de sa mort. Ce fidèle serviteur d’Henri III et d’Henri IV, opposé aux extrémismes ligueurs au risque de sa vie, y consigne les malheurs du temps des guerres de Religion, nous offrant un tableau réaliste des violentes passions qui agitent ses contemporains, mais aussi quelques bonnes nouvelles, faisant revivre des vies minuscules, égrenant le temps qu’il fait, les livres lus, les rencontres, les amis qui meurent, la vie comme elle va en cette fin de XVIe siècle, sans jamais sacrifier sa foi dans les pouvoirs de la littérature pour restaurer la dignité de l’homme. Dénonçant les excès des Grands, les scandales des mœurs et les travers de la société, il poursuit parallèlement ses activités de collectionneur passionné, entre autres traces du temps, de libelles et placards qu’il compile dans le Recueil des Belles Figures et Drollerie de la Ligue et dans d’imposants volumes de « ramas ».

Ses œuvres constituent un témoignage rare, en cette période de fanatismes, d’un esprit de tolérance et d’un idéal de paix. De récentes études et l’édition de son Journal ont essayé de les préciser : elles méritaient amplement ce premier colloque international où des spécialistes de différentes disciplines tenteront de restituer le rôle et la place de L’Estoile par rapport à son milieu, et de préciser son action d’homme politique, ses convictions religieuses et la dimension littéraire de ses écrits.

Programme complet ici.