De Marguerite de Valois à la reine Margot : Autrice, mécène, inspiratrice

De Marguerite de Valois à la reine Margot : Autrice, mécène, inspiratrice, dir. Catherine Magnien et Éliane Viennot, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, coll. « Interférences », 2019.

Livrant les actes du colloque international « Marguerite de Valois 1615-2015 », tenu à Nérac en octobre 2015, le présent volume réunit treize contributions, précédées d’une introduction d’É. Viennot, qui trace les grandes lignes de la vie de Marguerite, de l’histoire de la publication de ses Mémoires et de sa postérité, sa « légende ». Un premier groupe d’articles – « Écritures en miroir » – aborde la figure d’Écho dans la lettre 115 de Marguerite, adressée à Champvallon (C. Trotot) ; les enjeux à la fois pour la reine et pour les auteurs qui lui ont adressé des épitres dédicatoires (S. Cinquin-Strobel) ; Marguerite en tant que mécène et dédicataire de traductions (V. Duché) ; les relations entre la reine et les hommes de lettres, notamment Jean Baudoin (M. Chaufour), Claude Garnier (D. Bjaï) et le cercle de poètes réuni autour d’elle pendant ses dernières années parisiennes (B. Petey-Girard) ; et une douzaine de lettres et cinq fragments de lettres de Marguerite absents de l’édition critique de sa Correspondance, dont quatre missives entièrement inédites (É. Viennot). La deuxième partie – « De la légende au mythe » – se penche sur le Divorce satyrique, analysé à partir du ms. Fr. Q. IV, 34 de la Bibliothèque nationale de Russie de Saint-Pétersbourg (V. Chichkine) ; l’influence des Mémoires sur ceux rédigés par Mlle de Montpensier, la Grande Mademoiselle, et par Catherine II de Russie (J. Garapon) ; et la figure de Marguerite dans une vingtaine de dictionnaires biographiques des XVIIIe et XIXe siècles (N. Pellegrin), dans l’opéra-comique Le Pré aux clercs (1832) de Ferdinand Hérold (I. de Benque), dans La Reine Margot d’A. Dumas (L. Angard) et dans les fictions télévisuelles créées entre 1960 et 1989 (J. Centrès). Une brève conclusion, signée par Catherine Magnien, clôt le volume en signalant quelques nouvelles perspectives de recherches en cours ou potentielles.

Gary Ferguson.