Année ronsardienne, 2

L’ Année  ronsardiennne, revue dirigée par François Rouget, 2020, n° 2.

Benedikte Andersson ; Les serments de Ronsard.

Adeline Lionetto : «   Batir sus  l’incertain du sable ».  Le songe dans les Amours (1553) de Pierre de Ronsard.

François Cornilliat : «   Amour est sans milieu ».  Sur le jeu des extrêmes dans les Sonets pour Helene.

Nicolas Lombart : La poésie  contre  l’injure.  La fama ronsardienne face à la violence verbale protestante.

John Nassichuk : Ronsard et le discours poétique actuel sur  l’exécution  de Baptiste Sapin. Les vers 711-732  de la Remonstrance au peuple de France.

Denis Bjaï : Une Franciade berrichonne.  Jacques Guillot  continuateur de Ronsard.

Melissa Yinger : Narcissisme poétique et Écho-critique  dans la poésie de Pierre de Ronsard.

Cathy Yandell : Ronsard et le corps homérique.  Une génuflexion devant  l’humanisme.

Emma Fayard : La rhétorique de  l’expansion dans les Odes.  L’exemple de  l’« Avantvenue du Printemps ».

François Rouget : Ronsard et la mutation des formes.  Vers  l’effacement des  contours de la strophe lyrique.

GLANES RONSARDIENNES

François Rouget : Ronsard est-il  l’auteur de la Translation de  l’original latin  de la fondation du prieuré de Saint-Cosme ?

RONSARDIANA

Ronsard chez les bibliophiles. F. Chouayne, G. Mainssonnat, H. Beraldi et Les Œuvres (François Rouget).

Pour télécharger le bon de commande, cliquer ici.