Les très riches heures de la chorégraphie au XVIe siècle : regards croisés

Les très riches heures de la chorégraphie au XVIe siècle : regards croisés

 Colloque international organisé par Gautier Amiel, Luisa Capodieci, Adeline Lionetto et Marie-Joëlle Louison-Lassablière

Vendredi 5 avril

 9h: Accueil des participants à l’Hôtel de Lauzun (17, quai d’Anjou, sur l’île-Saint-Louis)

 9h30 : Ouverture du colloque. Introduction par Gautier Amiel et Adeline Lionetto (Sorbonne Université)

 Le regard pédagogique ou l’enseignement de la danse :

 Modératrice : Adeline Lionetto

 10h : Marie Raulin (Université McGill, Montréal)

« Sur le bon pied : rhétorique des premiers traités français de danse et d’équitation »

10h30 : Marie-Joëlle Louison-Lassablière (IRHIM UMR CNRS 5317 Saint-Etienne)

« Antonius Arena ou l’œil du maître »

11h : Pause

11h15 : Matthieu Ferrand (Université de Grenoble-Alpes)

« La danse dans l’université parisienne au début du XVIe siècle »

12h15 : Discussion

12h30 déjeuner

La danse vue par les musiciens

 Modératrice : Adeline Lionetto

 14h : Cecilia Nocilli (Harvard University Center for Italian Renaissance Studies)

« Domenico da Piacenza and Fifteenth-Century Dance Music Theory: A New Musicological Approach »

14h30 : Stéphane Partiot (Université de Paris-Diderot)

« Présences de la danse dans les recueils de chansons de Bonfons et Rigaud (1548-1601) »

15h : Luc Vallat (Université de Berne)

« Mêler pour mieux vendre : les Six Gaillardes et six Pauanes avec Treze chãsons musicales parues chez Attaingnant »

15h30 : Discussion

16h : Pause

Le regard technique du chorégraphe et du danseur

Modérateur : Gautier Amiel

 16h30 : Hubert Hazebroucq (Chorégraphe, Compagnie ‘Les Corps Eloquents’ Paris)

« Mesures, passages, figures. A propos de quelques formes de composition à la Renaissance »

17h : Christine Grimaldi (Chorégraphe, Compagnie ‘Le Tracervatoire’ Bordeaux)

Démonstration avec son partenaire Jean-Charles de quelques danses de la Renaissance.

17h30 : Discussion

18h : Fin de la journée.

Samedi 6 avril

9h30 : Accueil des participants en Sorbonne, amphithéâtre Cauchy

La danse de la Renaissance vue par la postérité

Modératrice : Luisa Capodieci

 10h : Bénédicte Jarrasse (Sorbonne Université)

« La danse du XVIe siècle au prisme de l’historiographie des XVIIIe et XIXe siècles »

10h30 : Béatrice Pfister (Doctorante à l’Université de Sorbonne Nouvelle)

« Le livret du Ballet Comique de la Reine, ‘ce petit monument’ : enjeux du regard du lecteur à travers les siècles »

11h : pause

11h15 : Gerrit Berenike Heiter (Université de Vienne en Autriche)

« D’écrire et imprimer le ballet : entre ars memoria, propagation du ballet et plaisir de lecture »

11h45 : Concetta Cavallini (Université de Bari, Italie)

« Le lexique de la danse entre Italie et France dans la seconde moitié du XVIe siècle. Réflexions et pistes d’analyse »

12h15 : discussion

Le regard du censeur :

Modératrice : M.-J. Louison-Lassablière

 14h : Samuel Cuisinier-Delorme (Université de Clermont Auvergne)

« Regards de censeurs sur la danse et le danseur dans quelques traités moraux de la Renaissance anglaise »

14h30 : Matteo Leta (Université de la Sorbonne)

« ‘Car où sont ces sauts et danses lascives, là aussi est le diable’ : sorciers et démons dansants à la Renaissance »

15h : discussion

15h30 : Conclusion-synthèse (Fin du colloque vers 16h)

 

Inscription obligatoire : pour le 5 sur le site de l’IEA (https://www.paris-iea.fr/fr/), pour le 6 auprès de Gautier Amiel (gautier.amiel@yahoo.fr).